Quels impacts ont les sodas sur les crises de goutte ?

25 décembre 2023

La goutte est une maladie qui touche de plus en plus de personnes. Elle est liée à de nombreuses causes. L'une de ces causes est la consommation de boissons sucrées et sodas. Ces boissons sucrées comme le coca cola augmentent incontestablement les risques de crises de goutte. Qu'est-ce qu'explicitement la goutte ? Quels impacts ont les sodas sur les crises de goutte ?

Qu'est-ce que la goutte ? 

La goutte est une maladie inflammatoire causée par l'accumulation de cristaux d'acide urique dans les articulations. Elle provoque des douleurs aiguës et un gonflement. Affectant souvent le gros orteil, elle peut toucher d'autres articulations. Les facteurs tels que l'alimentation, notamment la consommation de boissons sucrées comme le coca cola et les prédispositions génétiques, contribuent à son aggravation. 

Avez-vous vu cela : Quelles sont les techniques pour entretenir sa cigarette électronique ?

Le soda favorise l'hyperuricémie

Le soda contient beaucoup de fructose. C'est un sucre qui augmente le taux d'acide urique dans le sang. Cette hyperuricémie provoque des crises de goutte douloureuses au niveau des articulations. Il est conseillé de limiter sa consommation de fructose à moins de 50 g par jour. Un soda de 33 cl apporte déjà 35 g de sucre, majoritairement du fructose.  Les boissons sucrées tels que le Coca Cola peuvent provoquer des crises de goutte

L'acidité du soda augmente le risque de crises

Le pH acide du soda facilite la cristallisation de l'acide urique dans les articulations. Cela provoque une inflammation : la crise de goutte. L'acidité de ces sodas abîme aussi les reins. Or les reins permettent normalement d'éliminer l'excès d'acide urique. Des reins fragilisés éliminent moins bien l'acide urique.

A découvrir également : Fraté Maté : pour les amateurs de produits en maté

Comment réduire sa consommation de sodas ?

Tout d'abord, il est conseillé de ne pas dépasser un verre de soda par jour. Ensuite, on peut remplacer les sodas par de l'eau aromatisée maison avec des fruits. Il est aussi possible de boire des sodas light, avec des édulcorants. Mais attention, boire light ne réduit pas les risques de goutte liés à l'acidité. Enfin, on peut opter pour des boissons moins acides, comme le thé froid non sucré. Par ailleurs, il est possible de : 

Pratiquer une activité physique régulière

Faire du sport permet d'éliminer plus facilement l'acide urique. Cela prévient les crises. Marchez 30 minutes par jour, faites du vélo ou de la natation. Les sports d'endurance comme la course à pied sont conseillés pour lutter contre la goutte.

Avoir une alimentation équilibrée

Certains aliments augmentent le taux d'acide urique. Il est recommandé de limiter sa consommation de viandes rouges, d'abats, de fruits de mer et d'alcool. À l'inverse, certains aliments comme les fruits et légumes, les céréales complètes, les produits laitiers écrémés et le café permettent de faire baisser l'acide urique.

Les sodas, riches en fructose et acides, augmentent les risques de crises de goutte. Pour prévenir ces crises douloureuses, il est conseillé de réduire sa consommation de soda à un verre par jour maximum. La pratique d'activités physiques et une alimentation équilibrée aident aussi à lutter efficacement et durablement contre la goutte.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés