Quelles sont les urgences dentaires qui nécessitent une intervention immédiate ?

Pas besoin d’être dentiste pour remarquer que quelque chose ne va pas avec l’état ou le fonctionnement de notre système buccodentaire. Mais est-ce pour tous les cas d’urgence dentaire qu’il faut consulter immédiatement un dentiste et ne pas attendre le prochain rendez-vous ? Dans ce contenu, nous vous présentons les quatre types d’urgences dentaires qui ont besoin d’une intervention immédiate.

L’infection

L’infection est le premier cas d’urgence dentaire qui nécessite un traitement immédiat. La négligence de sa prise en charge rapide peut entraîner des complications comme la septicémie ou pire. Pour prendre en charge de pareils cas, il existe des systèmes, par exemple les gardes de dentiste secours. Vous pourrez trouver plus de détails ici pour les constater.

Manifestation de l’infection dentaire

Les signes d’une infection dentaire sont diverses. Cela peut s’exprimer sous forme de :

  • abcès avec gonflement
  • difficulté à avaler
  • douleur simple
  • trou au niveau de la gencive
  • écoulement nauséabond

3 signes qui indiquent que l’infection doit être traitée au plus vite

On considère qu’il y a urgence dentaire l’orque le patient remarque les signes suivants :

  • Apparition et persistance des symptômes depuis plus de 48 heures. Il peut s’agir des signes énoncés plus haut ou d’une sensation inhabituelle dans la gencive ou dans la bouche.
  • Fièvre : il est possible que la température soit supérieure à la norme sans que l’on s’en rende compte. Il est donc conseillé de prendre la température en cas de maux dentaires afin de confirmer s’il s’agit bien d’une infection.
  • Difficulté à faire des gestes essentiels (respiration, déglutition, ouverture de la bouche, etc.)

Le traumatisme dentaire

Le traumatisme, dans ce contexte, fait référence à tout ce qui concerne un choc physique. Il peut donc s’agir d’une chute, d’un coup, d’un accident ou d’une blessure. Une urgence dentaire peut survenir quand :

  • une personne fait une chute et a un choc au niveau de la dentition ou du visage sur le sol
  • il a eu une agression
  • une dent est déplacée, descellée ou fracturée

Lorsqu’une personne ayant subi un traumatisme ressent une sensation anormale persistante plusieurs heures après le choc, il faut impérativement consulter un dentiste. Il faut également savoir que les dents de laits impliquées dans un traumatisme peuvent endommager la future dent définitive.

3) La nécrose dentaire

La nécrose dentaire survient lorsque la dent n’est plus alimentée ni par les vaisseaux sanguins ni par les nerfs. Elle n’est plus vivante. À l’apparition des symptômes suivants, sachez que vous êtes en présence d’une nécrose dentaire :

  • Changement de couleur de la dent qui devient grise
  • Perte ou diminution de sensibilité de la dent

En cas de nécrose dentaire, il faut intervenir rapidement. Le dentiste doit au plus vite identifier la cause de la nécrose afin de la traiter. Par ailleurs, après un choc, appelez voter cabinet d’urgences dentaires pour écarter la possibilité d’une nécrose dentaire.

4) L’hémorragie dentaire

Les saignements de gencives sont choses courantes et cessent généralement d’elle-même. Mais lorsque cela persiste, même après l’application d’une compresse, nous sommes en présence d’une hémorragie dentaire.

En vous rendant au cabinet de votre dentiste, veillez à faire un point de compression. Vous pourrez vous servir d’un tissu propre. À votre arrivée, le chirurgien-dentiste appliquera les traitements adéquats pour arrêter l’hémorragie.