Greffe de cheveux en Turquie : quels sont les avantages de cette technique ?

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ? C’est la première question qui vous passe par la tête. En effet, le greffe de cheveux est une intervention chirurgicale esthétique qui consiste à prélever des follicules pileux dans une zone où il y a une forte densité capillaire “ Zone donneuse” pour être transplantés dans une zone dégarnie ou zone receveuse. L’intervention nécessite une anesthésie locale au niveau du cuir chevelu, mais cela ne veut pas dire que l’intervention est invasive. De plus, l’opération transplantation capillaire ne dure que quelques heures. Découvrons les avantages de cette pratique chirurgicale esthétique. 

La greffe de cheveux en Turquie : les avantages

On énumère 4 raisons pour lesquelles la Turquie est la destination à privilégier pour faire les greffes de cheveux, que ce soit pour homme ou femme. Ce sont : le prix, la maîtrise de la technique comme celle du Dr Cinik, la technologie et la récupération. En principe, l’intervention coûte cher si on ne se focalise que sur les chiffres, mais en réalité la greffe de cheveux en Turquie est largement moins coûteux par rapport à d’autres pays. Voici quelques comparatifs de prix : 

A lire aussi : Perdre 10 kilos en 1 mois : nos conseils

  • Turquie : la greffe de cheveux en Turquie est considérée bon marché, car les frais réguliers pour une greffe de cheveux sont d’environ 2.000 euros. Le coût minimal est de 1.250 euros et le maximum est de 4.300 euros ;
  • Hongrie : les prix pour une procédure de greffe de cheveux sont de 3.500 euros. Le coût minimum est de 2.200 euros, tandis que le maximum est de 4.550 euros ;
  • France : en France, les frais réguliers pour une greffe de cheveux atteignent les 6.500 euros. Le coût minimum peut atteindre les 4.500 euros et le maximum à 11.000 euros.

Les techniques utilisées en transplantation capillaire en Turquie

Souhaitez-vous faire une greffe de cheveux en Turquie, mais vous n’avez aucune idées du déroulement de l’intervention ainsi que les techniques utilisées ? Les chirurgiens turcs utilisent plusieurs méthodes, mais les deux premières méthodes sont les plus utilisées. 

La FUT (Follicular Unit Transplantation)

La FUT est la plus ancienne méthode utilisée en transplantation capillaire. Certains professionnels l’appellent sous le nom d’extraction à la bandelette ou FUSS Follicular Unit by Strip Surgery. Cette méthode consiste à extraire une bandelette de cheveux dans la zone donneuse, habituellement dans la partie arrière du crâne. Entre la nuque et les tempes, car c’est la zone d’extraction idéale du fait qu’elle n’est pas atteinte à la calvitie. De plus, cette partie est plus dense. La repousse est aussi rapide après le prélèvement. Cette méthode est de nos jours peu utilisée, du fait qu’elle laisse une cicatrice visible sur le crâne. 

A lire également : Opération de la myopie, chirurgie réfractive et presbytie : l'avantage avec un professionnel comme le Dr Marc Timsit !

Greffe de cheveux par la méthode FUE (Follicular Unit Extraction)

Cette technique est conçue pour répondre aux besoins des personnes atteintes de calvitie partielle. La méthode FUE ne laisse aucune trace de prélèvement et permet d’avoir des greffons sains. C’est l’une des meilleures techniques utilisées en chirurgie capillaire actuelle. La méthode FUE consiste à prélever des cheveux sains ainsi que leur bulbe un à un sur le cuir chevelu pour être réimplantés sur une zone receveuse. 

Transplantation capillaire avec la Méthode DHI (Direct Hair Implantation)

Similaire à la méthode de greffe capillaire FUE, cette opération chirurgicale consiste à prélever des cheveux sains et de les réimplanter avec un outil spécifique “injecteur de cheveux DHI”. Le procédé est peu invasif et ne laisse aucune cicatrice. Les résultats sont si naturels et la chevelure sera beaucoup plus dense et harmonieuse. 

Ce que disent les patients 

De nombreux patients ont déjà recouru à la transplantation capillaire en Turquie et ont eu satisfaction. En effet, la majorité des cliniques propose des chambres d’hôtel 5 étoiles avec traducteurs personnels. Certains chirurgiens et cliniques offrent même un sac-cadeau. La prise en charge est d’une attention irréprochable, comme en témoigne cette patiente : “ On m’a pris en charge depuis l’aéroport et la clinique m’a proposé un hébergement dans un grand hôtel 5 étoiles. De début jusqu’à la fin de l’opération, les chirurgiens étaient tous à mon écoute. Le jour du retour au pays, le chirurgien a encore fait une dernière vérification. En somme, je suis satisfait et cela fait trois mois que j’ai de beaux cheveux, dense et harmonieux. 

En conclusion, la Turquie s’avère être la destination incontournable pour faire une greffe de cheveux. Les chirurgiens sont dotés d’une connaissance développée, les prix des interventions sont largement moins chers que dans d’autres pays et la réception des patients sont d’une qualité exceptionnelle.