Éveils confusionnels : comment les reconnaître et les traiter ?

12 juin 2024

Les éveils confusionnels sont des troubles du sommeil se produisant par épisode durant la phase de sommeil lent profond. En d’autres termes, ils peuvent se déclencher en début ou en fin de nuit. Découvrez à travers cet article les symptômes vous permettant de les reconnaître et en même temps les traitements possibles.

Quels sont les symptômes des éveils confusionnels ?

Les éveils confusionnels font partie des troubles du sommeil les plus difficiles à distinguer. Ils s’apparentent à un cas d’insomnie. Pourtant, l’éveil confusionnel est un trouble différent. De plus, les personnes qui en souffrent ne se souviennent pas des épisodes qui se sont produits. Si une personne se trouve à côté, elle pourra analyser certains comportements et signes :

En parallèle : Traitement naturel pour l’ostéoporose : une alternative saine et sans danger

  • Incohérence entre la parole et les actions,
  • Regard dans le vide ;
  • Irritabilité sans aucune raison apparente ;
  • Trouble de l’élocution.

Dans certains cas, les personnes en plein éveil confusionnel parlent, mais elles ne répondent pas aux questions, surtout, sur les nouvelles.

Qu’est-ce qui peut déclencher ce trouble du sommeil ?

Plusieurs facteurs sont pointés du doigt lorsqu’il s’agit d’éveils confusionnels. La plupart du temps, ils ont un lien avec un problème de sommeil. Un cas d’insomnie fréquent peut, en effet, déclencher un éveil confusionnel. Les personnes qui manquent de sommeil sont aussi enclin à vivre quelques épisodes.

A découvrir également : Téléconsultation médecin : un nouvel outil au service de la santé

Chez certaines personnes, l’éveil confusionnel est provoqué par un état de stress intense ou encore de l’anxiété causée par un changement soudain dans la vie. Il est aussi connu que les personnes buvant beaucoup de boissons avant de dormir peuvent vivre des épisodes d’éveils confusionnels. En effet, la vessie se distend, ce qui va occasionner une gêne durant le sommeil.

Quelles peuvent-être les complications ?

En ce qui concerne les éveils confusionnels, les complications surviennent dans le cas où la personne se déplace durant les épisodes. En effet, les risques de chute sont élevés, surtout si elle se trouve à l’étage. Elle peut également se cogner les pieds, ce qui va faire mal à son réveil.

Certaines études démontrent un certain lien entre les éveils confusionnels et les maladies mentales. Il a été constaté que les personnes souffrant de maladie mentale ont eu des épisodes d’éveils confusionnels un an avant la détérioration de leur état.

Quelles sont les approches de traitement ?

Pour les éveils confusionnels, le traitement le plus souvent utilisé est thérapeutique. En effet, il vous sera toujours recommandé de traiter les causes. Par exemple, l’adoption d’un rythme de sommeil régulier est conseillée si la cause est un manque de sommeil. S’il s’agit d’un stress, un professionnel de la santé vous demandera de faire du sport ou des activités distrayantes.

Le traitement médicamenteux est, généralement, prescrit lorsque les épisodes d’éveils confusionnels sont trop fréquents. Dans ce cas-ci, des antidépresseurs sont souvent proposés pour essayer de les réduire.

Comment prévenir ce trouble du sommeil ?

La meilleure façon de prévenir un trouble du sommeil est d’adopter un mode de vie plus sain et équilibré. Cela passe par un changement au niveau des horaires pour vous coucher. Il doit être régulier tout en étant complet, entre 7 et 9 heures par nuit pour un adulte.

Reprenez vos exercices si vous vous êtes arrêté puisque la pratique régulière du sport aide à améliorer la santé en général. Avec le sport, vous devez aussi adopter un régime équilibré et sain, avec moins de sucre, de boissons gazeuses ou encore d’alcool. En somme, il est conseillé d’abandonner ou de réduire tous les aliments excitants, surtout avant de dormir.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés